Devenez un
Expert en Spirométrie

Courbe débit volume: réalisation correcte d'une manœuvre de CVF chez le sujet normal

Courbe débit volume: réalisation correcte d'une manœuvre de CVF chez le sujet normalExemple de manœuvre de CVF correctement réalisée: Après avoir atteint un pic, le débit décroit quasiment linéairement jusqu'à la fin de l'expiration forcée. La répétition du test donne des débits reproductibles, même si la manœuvre de CVF s'est achevée prématurément dans un des cas.
Courbe débit volume: réalisation correcte d'une manœuvre de CVF chez le sujet normalLa deuxième figure montre cinq tracés de courbes débit voiume forcées reproductibles. Pour certaines la portion moyenne de la courbe expiratoire apparaît convexe par rapport à l’axe des volumes, pour d’autres c’est un « épaulement ». De telles différences sont le plus souvent dues à des changements de position corporelles pendant les manœuvres. Si le tronc, le cou et la tête restent droits, le sujet conservant le regard vers l’avant, les courbes observées sont différentes de celles obtenues quand le sujet se penche durant la manœuvre. En effet dans le premier cas la trachée est étirée ce qui accroit sa rigidité (voir référence ci-dessous). Il est donc recommandé de standardiser la position corporelle de telle sorte que le patient, qu’il soit assis ou debout, maintienne son menton légèrement vers le haut en permanence, ce qui évite accessoirement que la salive ne se déverse sur les équipements.

Référence - Posture et position de la trachée

Melissinos CG, Mead J. Maximum expiratory flow changes induced by longitudinal tension on trachea in normal subjects. J Appl Physiol 1977; 43: 537-544.

Haut de la page | | | ©Philip H. Quanjer, Marc Zelter & André Capderou